Soirée de l’Évolution psychiatrique du 18 novembre 2019

Pas de commentaire
N. Dissez, J. Allouch et G. Tscini. Crédits photographiques : Caroline Dugène

Passage à l’acte, violences et radicalisations

Dans un contexte marqué par une montée des fondamentalismes religieux mais aussi par une psychiatrisation de la radicalisation, cette soirée nous donne l’occasion de nous interroger sur ce que la clinique psychanalytique peut en dire, à partir du nouvel ouvrage de J. Allouch, Nouvelles remarques sur le passage à l’acte (Epel 2019) et d’une étude de la radicalogénèse des détenus, par G. Tiscini et T. Lamote (Evolution psychiatrique, vol. 84, n°3, 2019).

Un débat animé par N. Dissez, à la Bibliothèque H. Ey de Sainte-Anne.

N. Dissez. Crédits photographiques : C. Dugène
G. Tiscini Crédits photographiques : C. Dugène

Prise de vue et montage : C. Fromentin pour l’Evolution psychiatrique.

Voir aussi : À l’obscurité lumineuse d’un « passage à l’acte éclairé » : djihadisme, littérature et au-delà. À propos de…« Nouvelles remarques sur le passage à l’acte » de Jean Allouch par Stéphane Gumpper : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0014385519301690?via%3

Retrouvez la vidéo de la soirée ici : Violences, radicalisation et passage à l’acte