Le « Jacksonisme » chez Henri Ey et Sigmund Freud, par Tristan Dagron

Pas de commentaire

Séminaire d’Epistémologie de la psychiatrie de l’ASM 13 en partenariat avec L’Évolution Psychiatrique, l’Espace éthique de la région Ile-de-France et l’équipe « Recherches en éthique et épistémologie » (CESPU1018/Inserm/Paris-Saclay) et coordonné par Xavier Bonnemaison, Clément Fromentin, Benjamin Weil et Paul-Loup Weil-Dubuc.

Le séminaire a lieu 1er jeudi du mois (sauf vacances scolaires) de 18h30 à 20h30 au CMP Paumelle, 11 rue Albert Bayet, 75013 Paris, Salle 103.

Inscription et renseignements : psy13@asm13.org

En présentiel et par zoom :

LIEN VISIO : https://us06web.zoom.us/j/83477835644?pwd=aEpMc3B3dzFuc2ZZeVJrNlVlUnVYQT09  ID de réunion : 834 7783 5644 – Code secret : 216578

Séminaire d’Epistémologie de la psychiatrie de l’ASM 13 – Année 2021-22

Tristan Dagron : Agrégé et docteur en philosophie, il est Directeur de recherches au CNRS (philosophie). Il est aussi psychanalyste au Centre Kestemberg (ASM13) et docteur en psychologie clinique (sous la direction de René Roussillon). Il a publié, dans le domaine de la psychologie clinique, deux livres : l’un sur l’activité de pensée et ses enjeux identitaires (Pensée et cliniques de l’identité, Paris, Vrin, 2019) ; l’autre sur les cliniques de la « souffrance sociale » et de la « servitude volontaire » (Le soi subjugué, à paraître prochainement chez Vrin).

Il mène, depuis quelques années, une recherche sur les conceptions épistémologiques de Freud et sur les débats relatifs au statut de la psychologie et de la psychopathologie.

« Dans cet exposé, je voudrais mettre en avant quelques enjeux de l’usage que fait Henri Ey dans le domaine de la psychiatrie des idées développée par Jackson dans le champ de la neurologie : la manière dont H. Ey pense la notion de désorganisation sur le modèle de la dissolution de l’architectonique du système nerveux. Je m’appuierai sur le volume publié en 1975 : Des idées de Jackson à un modèle organo-dynamique en psychiatrie qui reprend la monographie publiée avec Julien Rouard en 1938. Cette présentation sera l’occasion d’interroger le modèle évolutionniste en psychiatrie, et de faire un point sur le rapport de Freud aux conceptions neurologiques de Jackson. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s